Planète en danger, debout les aînés !

Énéo et Grands-Parents pour le Climat s’allient cette année pour la campagne « Planète en danger : debout les aînés ! ». Celle-ci veut allier prise de conscience, analyse, recherche de solutions et actions.

15/04/22

Nous croyons que c’est collectivement qu’il est bon d’agir, tant sur les choix et comportements des ménages que sur les facteurs de bien-être collectif, au niveau d’un quartier, d’une commune, d’une Région, ou planétaire.

Face à ces défis globaux, quelle réponse peut apporter un citoyen conscient ? Quelles actions peut-il entreprendre pour ne pas rester dans l’impuissance ? 

Il faut aujourd’hui passer des paroles aux actes et reconnaître l’urgence de la menace.

A Énéo, nous croyons aux effets bénéfiques de la transition économique et énergétique : amélioration du lien social, de la qualité de notre alimentation, de notre air, adaptation d’un modèle d’urbanisme inclusif et vivant, promotion d’une mobilité active, etc.

Comme premier tri dans ce sujet si vaste, notre cellule Mund’énéo a décidé de prioriser trois thèmes concrets qui se démarquent par leur impact direct sur nos vies, nos liens sociaux et notre santé.

  • De la fourche à la fourchette : le trajet de notre alimentation
  • La pollution atmosphérique liée au transport
  • La pollution numérique

Leurs points communs sont que ces trois sujets ont un lien avec le dérèglement climatique et la perte de biodiversité. Les secteurs d’activités concernés sont émetteurs de gaz à effet de serre et destructeurs de biodiversité par l’affaiblissement des écosystèmes, l’occupation de l’espace ou la surexploitation des ressources.

Pourquoi m’engager, moi aîné, pour le climat ?

La question climatique est souvent associée à un choc entre les générations. On cherche à désigner des coupables, en pointant du doigt toutes les personnes ayant pu profiter dans le passé d’une ère de consommation « naïve » ou « inconsciente ». Nous sommes conscients que les enjeux de société d’il y a 50 ans n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. Mais nous ne souhaitons pas participer à cette division entre les citoyens. Nous voulons agir collectivement, main dans la main avec et pour les générations actuelles et celles à venir.

De plus, notre société est principalement réfléchie pour les personnes actives, valides, et aisées. De ce fait, elle exclut les minorités dont peut faire partie le public des ainés. Mais ceux-ci peuvent autant contribuer à l’amélioration de notre contexte de vie, que bénéficier des bienfaits positifs des initiatives écologiques.

A Énéo, les aînés ont décidé d’agir et de combattre les généralisations :  l’idée voulant que les aînés se préoccupent peu des changements climatiques et qu’ils soient responsables de l’état de la planète.

Agir pour le climat, c’est donc agir pour un monde meilleur. Pour les aînés mais surtout pour tout le monde.

Comment m’engager pour le climat à Énéo ?

  • En contactant votre régionale qui mène des actions locales.
  • En soutenant la campagne Énéo à venir, en la relayant, en en parlant autour de vous.
  • En agissant à l’échelle indivi-duelle dans une conscience des enjeux climatiques pour l’avenir. En devenant volontaire et en rejoignant notre cellule Mund’énéo ou l’un des groupes régionaux.