Michel, volontaire Énéo

Michel, volontaire de gestion dans le groupe local de Gembloux.

Concrètement, comment avez-vous découvert Énéo ?

C’est lors d’un séjour en Suisse que j’ai ressenti le désir de m’impliquer davantage dans ce mouvement.

Depuis quand êtes-vous volontaire à Énéo ?

J’ai donc contacté les permanents pour rejoindre l’UCP et l’équipe de Gembloux.
En juin 2009, la présidente du groupement local de Gembloux démissionnait pour assumer le poste de responsable régionale.
Je lui ai donc succédé comme président du groupe de Gembloux. J’ai assuré cette fonction jusqu’au 12 juillet 2017. Actuellement, je suis toujours actif au sein du comité.
Je suis donc volontaire depuis 12 ans.

Quelles sont vos qualités en tant que volontaire ?

Il me semble qu’en s’engageant dans un volontariat, la qualité première doit être l’écoute : il faut être attentif à chacun. Automatiquement cela exigera une grande disponibilité.
Comme responsable, il s’agit également d’être un moteur pour répondre aux attentes des membres et galvaniser « l’équipe », c’est-à-dire le comité.

Motivations

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire du volontariat, quelles ont été vos motivations ?

Retraité depuis 2007, je cherchais à m’occuper utilement ; le volontariat au sein d’ Enéo a donné une dimension sociale à mon objectif.

Qu’est-ce qui pourrait vous faire arrêter ce volontariat ?

Ma santé.

Qu’est-ce qui vous amuse le plus dans votre volontariat ?

Les rencontres avec d’autres personnes.

Question de sens

Que vous apporte-t-il dans la vie ?

Grâce au bénévolat, j’ai le sentiment d’être utile.
Il m’a aussi permis de rencontrer d’autres personnes partageant le même idéal : rencontres et convivialité ont ainsi contribué à mon épanouissement personnel.

Mouvement

Participez-vous à d’autres activités avec Énéo ?

Je pars toujours en séjour avec le mouvement.

Pourquoi avez-vous choisi Énéo plutôt qu’une autre association pour faire du volontariat ?

Parce que c’est un mouvement social qui invite les plus de 50 ans à se prendre en charge, en leur proposant une large vitrine d’activités culturelles et sportives pour le bien vieillir.

Mot de la fin

Que diriez-vous à un futur volontaire pour qu’il rejoigne le mouvement ?

Je dirai : Vas-y fonce…

Si vous deviez résumer votre volontariat en un mot ce serait ...

Enthousiasme