Juillet 2019 - Balises N°66 : Corps à Coeur

Préserver la liberté relationnelle, affective et amoureuse en maison de repos.

Au sommaire de ce Balises

balises66

En 2018, nous réalisions un Balises sur la vie relationnelle, affective et amoureuse des ainés. Nous y avions volontairement délaissé la thématique des maisons de repos, qui méritait une recherche spécifique plus approfondie.

La marque de fabrique de ce premier numéro de Corps à Cœur était de donner toute la place aux récits des ainés. Nous souhaitions déconstruire les stéréotypes selon lesquels les personnes de plus de 50 ans n’ont plus de vie amoureuse, affective et sexuelle. Nous y avions notamment montré qu’avec l’avancée en âge, le bagage de leurs expériences accompagne les personnes dans leur manière de vivre leurs relations sociales, amoureuses, familiales et sexuelles. Et que les différents pôles de l’existence permettent de rétablir l’équilibre du bien-être dans des moments difficiles : investir des relations sociales dans l’associatif, par exemple, permet de surmonter un divorce ou la perte d’un conjoint.

C’est donc très naturellement dans cette même veine que nous avons poursuivi le travail en 2019. Pour ce faire. Nous avons choisi de faire appel à la Haute école libre de Bruxelles Ilya Prigogine (HELB) pour établir un partenariat avec des étudiants du paramédical. Ainsi, nous avons eu la chance de collaborer avec Laetitia Roose, étudiante ergothérapeute, et Paula Giráldez Torres, étudiante infirmière, toutes deux spécialisées en gériatrie. Elles ont pris contact avec des maisons de repos et ont réalisé les entretiens avec les résidents.

Cette collaboration fut d’autant plus intéressante qu’elle a permis de croiser les regards sur la thématique : une perception de professionnelles de terrain, pouvant donc s’exprimer sur les pratiques dans le secteur, et une sociologue, au nom d’un mouvement associatif d'aînés.

pdfTélécharger le Balises N°66