Raymond, un volontaire Énéo

Un volontaire dans la gestion d'un groupe local et animateur d'activité

Raymond Bruyère, 
Trésorier du groupe local de Tamines-Alloux et animateur d'activité

Être acteur au sein du mouvement Énéo est une fierté.
À travers mon volontariat, j’aide les gens à s’épanouir dans l’exercice de leurs activités.

Mon volontariat

 J’ai découvert Enéo par le “bouches à oreilles” et le biais des activités proposées. 
 Depuis 2016, je suis investi autant comme trésorier dans mon association que comme animateur responsable des activités “pétanque” et “jeux de carte – Whist".

Quelles sont vos qualités en tant que volontaire ?

 Consciencieux, je me soucie de la bonne organisation des activités et veille à améliorer ce qui peut l’être.
 J’aime la justesse et la précision dans les actes que je pose et consacre dès lors environ 20 heures par semaine à ce volontariat.
 Je vise à appliquer la qualité la plus importante à mes yeux : l’honnêteté, sans quoi rien n’est possible.

Mes motivations

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire du volontariat, quelles ont été vos motivations ?

 J’ai découvert Énéo dans le but de rester actif au sein de la société.
 J’y ai trouvé l’occasion de me rendre utile pour les autres en favorisant leur épanouissement.
 Gérer, organiser, assumer ont été les mots clés de ma vie professionnelle. C’est en quelque sorte une forme de prolongement.
 La reconnaissance est pour moi source de motivations.

Qu'est-ce qui pourrait vous faire arrêter ce volontariat ?

 Ce qui pourrait m’être désavantageux dans mon volontariat ?
 La fatigue mentale et physique (l’âge) sont les facteurs premiers qui pourraient être à l’origine d’un abandon de mon volontariat.
 Peut-être aussi une forme de découragement face à l’ingratitude de certaines personnes.

Question de sens

Que vous apporte le mouvement dans la vie ?

 Un sentiment d’appartenance surtout.
 Mais aussi la satisfaction de se rendre utile, d’assumer certaines responsabilités.
 Nous représentons pour les autres un guide sur lequel ils peuvent se reposer pour s’affirmer et s’épanouir dans la pratique de leur activité favorite.

Ce volontariat a-t-il développé vos relations sociales ?

 Il est évident que le cercle de mes connaissances s’est considérablement élargi depuis que j’ai rejoins le groupement local de Tamines.

Auriez-vous envie d'arrêter ce volontariat ?

 Abandonner maintenant me parait inconcevable. Cela fait partie intégrante de mon existence.

Le Mouvement

Qu’aimeriez-vous découvrir d’autre avec Énéo ?

 Je n’ai pas d’autres activités que celles pratiquées au sein du groupement local et cela me suffit amplement.
 Le volontariat est une chose et la famille en est une autre…

Pourquoi avez-vous choisi de vous investir pour et avec Énéo ?

 Faire du volontariat chez Enéo ne fut pas un choix à proprement parlé, cela s’est fait fortuitement pour répondre à une demande…

Le mot de la fin

Quel estle moment à retenir depuis le début de votre volontariat ?

 Sur une note pessimiste, c'est, hélas, l’arrivée de ce virus qui frappe les plus âgés, c’est-à-dire ceux dont nous avons pour mission d’aider dans leur vie de tous les jours, coupant malgré tous les liens qui nous unissent.

 La note positive est qu’il faut garder cet espoir de retrouver rapidement des jours meilleurs afin de partager à nouveau ce que nous avons de plus cher, notre convivialité !

Que diriez-vous à un futur volontaire pour qu'il rejoigne le mouvement ?

 Si vous désirez devenir volontaire, armez-vous de patience. Soyez disponible. Soyez à l’écoute. Et Motivé…

Si vous deviez résumer votre volontariat en un mot, ce serait...

 Le volontariat, en un mot ? C’est difficile à définir car c’est beaucoup de motivation et de disponibilité.