La solidarité, c‘est mon choix ?

Comment être solidaire aujourd‘hui dans nos relations familiales tout en prenant soin de soi ?
Enfants, parents, grands-parents ne sommes-nous pas tous concernés ?

Échanges de services, accompagnement, aide quotidienne… Nous pouvons être amenés à un moment ou à un autre à soutenir un membre de la famille. Qu’est-ce qui nous pousse à le faire ? L‘affection ? L‘altruisme ? Le devoir ? C‘est en réalité un mélange de tout ça... Un jour on ira chercher un petit-fils à la crèche avec le sourire aux lèvres, le lendemain on ressentira l’obligation de le conduire chez le médecin, parce que l‘on avait prévu de faire autre chose.

Les liens familiaux nous relient les uns aux autres, de sorte que l’on se sente responsable de ses frères et sœurs, de ses parents, de ses enfants. Est-ce uniquement un devoir moral qui nous pousse à les soutenir ? Dès lors que l’on se situe du côté de la morale, il n’y a rien qui s’oppose à ce que l’affection et la contrainte s’entremêlent selon les situations : tantôt on aidera un parent qui en a besoin, par empathie ou par affection, tantôt on lui rendra un service « parce qu’il le faut bien ».

Comment résister à la pression engendrée par notre société qui somme les individus à s’épanouir, à s’autonomiser par rapport à leur entourage et à faire leurs propres choix tout en étant confrontés à une protection sociale restreinte obligeant les familles à mettre en place plus de solidarités encore ?

La question n’est pas simple et pousse parfois certaines personnes à la limite de leurs capacités, s’oubliant totalement et se retrouvant prises au piège de la relation d’aide.

N‘oublions pas...

  • Être solidaire, c’est s‘engager, s‘investir dans une relation à l‘autre qui aura un impact sur notre vie et celle des personnes de qui nous sommes solidaires.
  • Être solidaire, c’est prendre soin de l‘autre tout en prenant soin de soi car comment respecter l‘autre si l‘on ne se respecte pas soi-même ?
  • Être solidaire, c’est un choix et il faut parfois résister à la pression sociale qui en fait un devoir.
  • Être solidaire, c’est stimuler une relation équitable où chacun est à l‘écoute des besoins de l‘autre.

Pourquoi prendre soin de soi ?

Pour prendre soin des autres, il faut avant tout prendre soin de soi afin de conserver un équilibre psychologique et éviter l’épuisement physique.

Prendre du temps pour soi ce n’est pas faire preuve d’égoïsme, c’est un moyen de se ressourcer, de retrouver de l’énergie, d’apaiser les tensions et de demeurer à l’écoute de l’autre tout en vivant sereinement une relation d‘aide.

A retenir

  • Prendre du temps pour soi. Une nécessité pour notre équilibre et le maintien de relations bienveillantes.
  • Organiser et planifier nos propres activités afin de se permettre de souffler régulièrement et éviter ainsi de s’épuiser et de se rendre malade.
  • Fixer les limites de son engagement, s’y tenir et s’en expliquer avec son entourage.
  • Passer le relais en cherchant des aides extérieures dans l’entourage et les services professionnels pour garder la tête hors de l’eau et ménager ses forces.

S’informer davantage

« Famille, je vous aide » : Étude parue dans le Balises n°53.

La campagne www.jepenseaussiamoi.be d’Infor Santé – Mutualité chrétienne. 

La campagne près de chez vous !

A partir d’octobre, retrouvez la campagne « La solidarité, mon choix ? » lors des actions symboliques programmées en Fédération Wallonie-Bruxelles :

  • 01.10.2016 : Ensemble, le respect des seniors, ça marche ! En partenariat avec Respect Seniors au Domaine provincial d’Hélécine de 14h à 19h.

  • 03.10.2016 : Conférence « Comment être solidaire aujourd‘hui dans nos relations familiales tout en prenant soin de soi ? » à la Mutualité chrétienne du Brabant wallon de 9h30 à 11h30. Contact : 067/89 36 90.

  • 04.10.2016 :Ciné-Débat « Demain » dans le cadre de la journée des solidarités au Foyer Saint Brice. Rue Duquesnoy, 55 - 7500 Tournai de 9h30 à 16h30. Contact : 069/25.62.62.

  • 06.10.2016 : Stand au Salon des aînés de Nivelles à la Maison de repos et de soins du CPAS "Nos Tayons", rue Ste-Barbe, 19 de 10h à 16h.

  • 08.10.2016 et 09.10.2016 : Salon 1001 Familles au Wex à Marche-en-Famenne. Au stand de la Mutualité chrétienne.

  • 13.10.2016 : Rencontre-débat - Une famille, combien d’acteurs ? à la Mutualité chrétienne de Tournai, rue Saint Brice, 44 de 17h à 21h. Contact : 069/25.62.62.

  • 21.11.2016 : Théâtre Action : Parle-moi, car je n’entends plus que les battements de mon coeur. Au Centre culturel de Dison - rue des Écoles 2 à 4820 Dison à 14h. Contact : 087/30.51.29.

  • 22.11.2016 : Conférence animation : Grands-parents et petits-enfants : quelles relations ? A la Mutualité chrétienne de Verviers rue Laoureux 25-29 à 4800 Verviers à 14h30. Contact : 087/30.51.29.

  • 23.11.2016 : Conférence débat : Migration, différences culturelles et solidarités familiales. A la Mutualité chrétienne de Verviers rue Laoureux 25-29 à 4800 Verviers à 14h30. Contact : 087/30.51.29.

  • 25.11.2016 : Ciné-débat : Avis de Mistral. Au Movie Mills - Avenue de la Libération 1a à 4960 Malmedy à 14h30. Contact : 087/30.51.29.

  • 27.11.2016 : Ciné-Débat : Retour chez ma mère. A la Mutualité chrétienne de Namur (Auditoire), rue des Tanneries, 55 à 14h30. Contact : 081 24 48 13.

D’autres rencontres seront programmées, retrouvez-les prochainement sur cette page.